Implantations

L’Afrique avance à pas de géants dans les usages de la téléphonie mobile ce continent est en train de réaliser un véritable « saut quantique » en passant directement au téléphone mobile sans passer par la case du téléphone filaire. Les Occidentaux étant tous peu ou prou équipés, c'est dans les pays en développement que les marchés du téléphone mobile avec ses services télécom à valeur ajoutée croissent aujourd'hui le plus vite. Le nombre de nouveaux abonnés y bondit parfois de 50 % et plus par an .L'Afrique qui compte plus d’un milliard d'habitants, est le continent qui a connu ces 10 dernières années une explosion du marché des services télécoms à valeur ajoutée.

Notre siège est au Maroc. Notre choix a porté sur ce pays, vu sa position très avantageuse sur le marché de télécommunication en Afrique. Pour en arriver là, Diverses mutations ont été mises en place : l’utilisation du régulateur, introduction sur le marché de nouveaux opérateurs ce qui nous donne l’accès à un marché plus compétitif.

Quant à l’Algérie, c’est un marché de télécoms en pleine croissance. C’est dès 2000 que le gouvernement a mis en œuvre un calendrier de réformes se fixant pour objectif d’introduire la concurrence dans ce secteur et élever au standard international son secteur public de télécommunications tant sur la qualité et la diversité de l’offre que sur l’amélioration du service universel.

Le Nigéria est le pays le plus peuplé en Afrique, avec un nombre d’abonnés dépassants les 60 millions en plus de 117 millions de personnes toujours en attente d’offres plus intéressantes. Le Nigéria représente le marché le plus promoteur d’Afrique.

Au Cameroun, les télécommunications en particulier ont été marqués au cours des dernières années par une myriade de textes législatifs, En plus du développement continu de l’infrastructure de télécommunication ce qui rend le marché de plus en plus attractif.

Au Sénégal Les innovations apportées par la nouvelle organisation du secteur des télécommunications font que le marché des télécommunications évolue et devient de plus en plus compétitif. En effet, le marché évolue sans cesse sous l'effet de l'innovation, qu'elle soit technologique ou organisationnelle, en plus du fait que le pouvoir de l’ancien monopole publique Sonatel s’efface peu à peu.

A la Cote d’Ivoire le secteur des télécoms est le secteur qui a actuellement le plus fort taux de croissance en termes de PIB. Malgré la crise mondiale le secteur des télécommunications a réussi à atteindre un taux de couverture de plus de 70% grâce aux infrastructures qui deviennent de jour en jour plus consistantes.